Dalida et Joe Dassin : quand les chanteurs francophones rendent hommage à une langue qui les font connaître les plus hautes sphères

La chanson française est peu connu au niveau internationale de nos jours et pourtant, à un moment, elle avait était reconnue dans le monde entier comme une discipline à part entière. Le monde se déchainait à l’écoute de certaines stars de l’époque comme Joe Dassin ou encore Dalida. Mais nul ne sait si c’est une coïncidence si ces stars ont connu des destins tragiques.

Dalida

Au Caire, le 17 janvier 1933 nait Iolanda Giliotti que beaucoup connait plutôt sous le nom de Dalida. Elle est la seule fille d’une famille italienne et a grandi en Egypte où elle tourne des films pendant un certain temps. Dès qu’elle arrive en France en 1954, elle devient une chanteuse ç succès avec son tube Bambino. Elle va ensuite enchaînée succès après succès durant sa carrière et ses chansons restent collées à la bouche de la plupart des français de l’époque. En quelque temps, elle sort de l’inconnu et devient une des figures les plus appréciées.

Avant de se lancer dans la chanson, Dalida a d’abord été miss Egypt. Une fois devenue Miss Egypte, elle se lance alors dans le cinéma et ce c’est une fois arrivée en France qu’elle se met à la chanson même si elle avait surtout espéré faire carrière dans le cinéma. En 1956, sort son premier EP et elle commence à commencer une tournée dans toute la France. Elle se lance ensuite dans une tournée internationale et le succès qu’on lui connait n’est que le début. Mais Dalida n’arrive pas à gérer sa nouvelle vie et se donne la mort le 2 mai 1987 en laissant deux lettres : une à son frère et une à son compagnon.

Joe Dassin

Dans un registre un peu différent mais de la même époque, Joe Dassin voit le jour à New York le 5 novembre 1938. De son côté, lui a toujours voulu se lancer dans la musique. Fils de Jules Dassin et de Béatrice Launer qui sont respectivement réalisateurs de film et violoniste, Joe Dassin a dès son plus jeune âge une idée fixe de ce qu’il veut faire de sa vie. En effet, durant son enfance il apprend le piano et la guitare. Chassé des Etats Unis plus jeunes il décide d’y retourner pour faire ses études et se lance finalement dans une carrière musicale mais ne perce jamais.

Ce n’est qu’en 1966 qu’il sort un EP qui va cartonner dans le monde de la musique, un EP entièrement francophone. Et il décide alors de se lancer dans le monde francophone où il rencontre un succès fou. A partir de 1967n il enchaine les émissions et les récompenses. Mais en 1967, il est victime d’un infarctus. C’est durant les années 1970 qu’il connaît sa plus grande gloire avec des titres tels que l’été indien. En 1980, il est à nouveau victime d’un infarctus qui lui sera fatal cette fois-ci.